08/09/2017

Un projet d'application web renseignant le client de manière autonome gagne le premier prix du hackathon de la Vaudoise

Téléchargez l'article (PDF) Ou

Partager sur:

Résumé

Communiqué de presse

Un projet d'application web renseignant le client de manière automone gagne le premier prix du hackathon de la Vaudoise

Lausanne, le 08.09.2017 – Au terme de deux jours d'intense compétition, le projet d'application web permettant au client d'obtenir des informations simples de manière autonome remporte le deuxième hackathon de la Vaudoise Assurances organisé du 6 au 8 septembre 2017 à Lausanne et Jongny, en collaboration avec The Shared Brain. Six équipes mixtes composées de développeurs, d'étudiants et de spécialistes du marketing et de l'assurance avaient pour mission de faire germer des solutions informatiques innovantes améliorant la satisfaction du suivi client sur le thème "on va vous donner des nouvelles".

Vendredi 8 septembre à 9 h, les six équipes en lice ont présenté le résultat de deux jours de réflexions et de codage effrénés à un jury de spécialistes composé notamment de Philippe Hebeisen, CEO de la Vaudoise et de Nathalie Nyffeler, responsable de la filière du premier Master interdisciplinaire en Suisse, délivré par la HES-SO, en Integrated Innovation for Product and Business Development - Innokick. Le projet qui a remporté les faveurs du jury vise à diminuer le nombre d'appels de courte durée ayant pour objet des information simples de suivi de dossier en rendant le client autonome et actif grâce à une webapp ajoutée au compte client qui présente les informations recherchées sur une timeline montrant les interactions réalisées. Les collaboratrices et collaborateurs de la Vaudoise ont quant à eux accordé leur préférence à un projet d'intelligence artificielle garantissant la satisfaction des clients en assistant les collaborateurs dans le traitement des e-mails. Ces deux projets sont en adéquation avec les préoccupations de la Vaudoise visant à améliorer constamment la satisfaction de ses clients. Les quatre autres projets présentés étaient également en lien avec l'amélioration du suivi des dossiers du clients.

Partenariat solide avec des acteurs de pointe

Pour la Vaudoise, l'intégration d'innovations technologiques et numériques ne saurait exister sans des partenariats solides, notamment avec des Hautes écoles et des sociétés spécialisées. Une collaboration qui tient également à cœur à la HES-SO : "Au sein des HES, une de nos ambitions est de former des entrepreneurs innovants et créatifs, actifs dans leur environnement professionnel et sachant susciter l’adhésion. Il est donc primordial à nos yeux que les compétences et outils que nous leur transmettons correspondent aux besoins du monde professionnel et que, le cas échéant, nous adaptions nos formations en vue de garantir l’employabilité de nos étudiants ", expose Nathalie Nyffeler, responsable de la filière Master Innokick.

Ce communiqué de presse est disponible sur www.vaudoise.ch.

Pour tout complément d'information

Nathalie Follonier, 021 618 83 60, media@vaudoise.ch