BlackFriday_CyberMonday

Prévoyance privée

Assurez votre avenir en toute confiance

A l'âge de la retraite, les revenus sont sensiblement réduits. En cause, une diminution croissante et radicale des prestations des 1er et 2ème piliers qui s'observe depuis ces vingt dernières années. Ainsi, une rente AVS/LPP représente aujourd'hui à peine 55% du dernier salaire, contre 62% en 2002. Certaines études évoquent même une baisse prochaine de 20% des revenus projetés durant sa retraite. Et au regard des dernières propositions de réforme des prévoyances professionnelle et étatique, la tendance devrait même se poursuivre. Une réalité qu'il convient de considérer pour envisager son futur avec sérénité.

La prévoyance privée : accessoire mais indispensable

Inscrit dans la Constitution fédérale en 1972, le système de prévoyance suisse repose sur le principe des 3 piliers. Facultative, la prévoyance privée – ou 3ème pilier – est un complément aux prévoyances étatique (1er pilier) et professionnelle (2ème pilier), toutes deux obligatoires. Bien que nécessaires, le 1er pilier (AVS/AI, PC, APG, AC) et le 2ème pilier (LPP, LAA) ne suffisent pourtant plus à combler le manque à gagner subi par un départ à la retraite. La faute à une natalité en baisse, des rendements de placements faibles et une espérance de vie des retraités qui a triplé depuis les années 1960 ! En vivant toujours plus longtemps, les résidents de Suisse profitent donc aussi de leur prévoyance vieillesse plus longtemps, ce qui entraîne une chute parfois vertigineuse de leur pouvoir d'achat une fois qu'ils ont quitté le marché du travail. Pour se prémunir de cette situation devenue courante, investir dans un 3ème pilier demeure la solution la plus efficace, la plus simple et la plus sûre. En dépit de cette évidence, un suisse sur quatre ne souscrit toujours pas à une prévoyance individuelle privée.

Un placement qui vaut de l'or

Dès la cinquantaine au plus tard, il est vivement conseillé d'anticiper financièrement sa retraite, même si toute contribution au 3ème pilier antérieure à cette échéance s'avère encore plus fructueuse. En effet, entre 50 et 65 ans, il ne reste que 15 ans pour constituer sa prévoyance privée, le double entre 35 et 50 ans et le triple entre 20 et 50 ans. Inutile donc de tarder…

Toutefois, le monde de la prévoyance privée peut paraître flou et suscite des interrogations aussi légitimes que nombreuses qui méritent quelques éclaircissements. En Suisse, il existe deux types de prévoyances privées : la prévoyance liée (3a) – qui reste comme son nom l'indique étroitement liée à son épargne vieillesse – et la prévoyance libre (3b). Leurs principales différences résident dans leur impact fiscal, beaucoup plus avantageux pour la 3a, et leur fonctionnement, soumis à aucune contrainte légale en termes de montant, de cadence des cotisations et de disponibilité du capital pour la 3b.

Des avantages qui comptent

En comparaison au 2ème pilier, le 3ème pilier permet par exemple de transmettre sa fortune à la génération suivante au cas où l'intégralité des fonds n'aura pas été consommé par le/la veuf/veuve concerné. De plus, les solutions de prévoyance privée de la Vaudoise sont évolutives et proposent des analyses et des conseils réguliers, personnalisés et entièrement gratuits, ce qui n'est pas le cas d'une planification financière effectuée par un organisme bancaire. En résumé, la prévoyance liée 3a est l'assurance idéale pour préparer sa retraite de manière efficiente et dans les meilleures conditions. Aussi, quelle que soit sa situation personnelle, un investissement dans le 3ème pilier est toujours plus avantageux qu'une augmentation de ses primes au 2ème pilier ; surtout depuis l'annonce de la réduction probable du taux de conversion à 6% pour la part obligatoire. A noter que bon nombre de caisses de pension pratiquent aujourd'hui déjà un taux en-dessous de 6%, également sur la part surobligatoire.

Moins d'impôts en prime

Encouragée par la Confédération, les cantons et les communes, la prévoyance liée 3a se caractérise par un traitement fiscal particulièrement favorable. Ainsi, un affilié 3a a la liberté de déduire annuellement jusqu'à CHF 6826.- de ses primes sur son revenu imposable, et même jusqu'à CHF 34'128.- s'il est indépendant et sans caisse de pension.

Une prévoyance qui vous va si bien

Stratégie sur mesure

Avec ses solutions de prévoyance, la Vaudoise vous propose une prise en charge qui répond parfaitement à vos besoins, peu importe votre situation. A votre entière écoute, votre conseiller commence par définir avec vous une stratégie qui vous correspond, et qu'il vous est possible de réadapter à votre guise, en tout temps.

La cotisation qui a la cote

Placement personnalisé

Nos solutions de prévoyance sont évolutives. Elles se développent à votre rythme et selon vos besoins pour vous permettre d'atteindre vos objectifs rapidement et simplement. Cette flexibilité unique sur le marché offre de nombreux avantages, peu importe la nature de votre épargne.

 

Prévoyance

Prévoyance

Préparer l’avenir, anticiper votre retraite… nos solutions vous permettent d’envisager le futur d'une manière décontractée.


Protection juridique

Protection juridique

Un différend avec un tiers, un problème avec votre employeur… nos experts vous accompagnent afin de régler cette situation.


Prêts hypothécaires

Prêts hypothécaires

Pour mettre toutes les chances de votre côté et concrétiser le projet d’une vie, nous pouvons vous aider à devenir propriétaire.