Entreprise citoyenne

A la Vaudoise, nous participons activement à une société suisse plus durable, notamment au travers de notre soutien aux organisations sans but lucratif actives dans la réinsertion sociale, professionnelle et scolaire, de notre programme de volontariat d'entreprise appelé les Journées involvere et de notre engagement pour la mise en valeur du patrimoine culturel et artistique suisse.

Charte Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)

Notre charte RSE formalise nos engagements et les principes de responsabilité sociétale qui découlent de nos valeurs mutualistes : Proches, Fiables, Humains.

Elle se compose de trois piliers :

Le premier pilier représente la raison d'être de la Vaudoise : nos collaborateurs. Reconnus comme « Meilleur Employeur » en 2020 par le magazine Bilan, nous nous engageons, entre autres, à privilégier le respect et la confiance, à encourager la prise de responsabilités transversales ou hiérarchiques pour favoriser les relations interpersonnelles, à promouvoir une politique de communication interne transparente et à veiller à l'équité salariale.

Le deuxième pilier est marqué par l'importance de nos relations d'affaires avec nos parties prenantes. Notre volonté est d'établir des alliances durables en basant nos rapports sur la confiance mutuelle, la loyauté et l'équité.

Enfin, en tant qu’entreprise citoyenne, nous nous engageons dans la transition durable de notre société au niveau social, environnemental et économique. Cet engagement constitue le troisième pilier de notre Charte.

Les journées involvere

Depuis 2014, nous réalisons chaque année des journées de volontariat, appelées les Journées involvere, un terme latin qui signifie « entourer » et qui se trouve également être la racine du mot anglais « to involve », en français : s’impliquer. 

En tant qu’assureur responsable, nous voulons agir sur les aléas que les produits d’assurance ne couvrent pas. Isolement social, décrochage scolaire, chômage de longue durée, ségrégation subie en raison d’un handicap, alcoolisme, dépendance envers des produits narcotiques… sont autant de problématiques que les assurances ne couvrent pas. A la Vaudoise, nos collaborateurs peuvent organiser et participer à l'une des 20 Journées involvere organisées chaque année en collaboration avec le tissu associatif suisse. Nous nous leur offrons ce jour de travail afin qu’ils puissent s’engager en faveur de la réinsertion scolaire, professionnelle et sociale. 

Depuis 2015, ce sont plus de 20 Journées qui sont organisées par année, réunissant chacune une quinzaine de collaborateurs. Depuis 2018, nous ouvrons six de nos projets au public permettant à tout un chacun de nous joindre dans notre mission d’inclusion sociale.

Une journée pour agir

Avec ses « Journées involvere », la Vaudoise permet à ses collaborateurs et à sa communauté d'intervenir directement auprès d'organisations d'utilité publique actives dans la réinsertion socioprofessionnelle en Suisse.

Soutien à des organisations à but non lucratif

Fondation Compétences Bénévoles

A la Vaudoise, nous parrainons depuis dix ans la Fondation Compétences bénévoles. Celle-ci propose aux institutions à but non lucratif des consultants bénévoles pour les épauler sur des projets qu'elles ne maîtrisent pas seules. 

Faisant le pont entre économie et bénévolat, elle soutient des organisations actives en Suisse romande dans le domaine social, environnemental et culturel.

Compétences bénévoles

Fondation Pacte

Depuis 2019, la Vaudoise soutient la Fondation Pacte qui sensibilise des écoliers de 8 à 12 ans à la thématique de la mixité au travers de courts-métrages réalisés avec leur collaboration active. Il s’agit de mettre en scène le rapport à l’autre pour favoriser une meilleure harmonie entre hommes et femmes dès l’enfance afin de prévenir les différentes formes de harcèlement qui peuvent se développer ensuite à l'âge adulte.

Grâce au soutien de la Vaudoise, la Fondation Pacte a déjà réalisé un premier film pilote et d'autres courts-métrages sont en préparation. Des ateliers sur les thèmes de la mixité sont également proposés aux collaborateurs de la Vaudoise.

Compétences bénévoles

Engagement en faveur d'initiatives à impact positif

Fondation suisse pour le climat – Klimastiftung

Particulièrement sensible aux enjeux environnementaux, la Vaudoise fait partie depuis 2008 des dix entreprises à l'initiative de la création de la Fondation Suisse pour le Climat. 

Depuis lors, nous avons décidé d’agir sous différentes initiatives, entre autres au travers de : 

  • la construction de bâtiments dotés du label Minergie, 
  • l’établissement de tarifs attractifs pour les véhicules n'émettant pas ou peu de CO2, 
  • l’économie d'énergie dans l'exploitation de nos locaux, 
  • la digitalisation du courrier,
  • l’implémentation d’une politique du personnel privilégiant l'usage des transports publics pour les déplacements professionnels.

La Fondation Suisse pour le Climat soutient des projets de petites et moyennes entreprises (PME) qui contribuent à la protection du climat. Depuis sa création en 2008, la Fondation a soutenu plus de 1'400 PME en Suisse et au Liechtenstein pour un montant total de CHF 18 millions de francs. Financée par 27 prestataires de services renommés en Suisse et au Liechtenstein, elle apporte son soutien aux PME souhaitant réduire leur empreinte carbone, économiser de l'électricité et développer des produits favorables à la protection du climat.

Compétences bénévoles

CEO4Climate

Membre de CEO4Climate depuis 2019, nous bénéficions du réseau et de l’information partagée sur les solutions durables nous permettant, ensemble, de protéger notre planète ainsi que d’identifier des opportunités économiques et de créer de l’emploi.  

Le groupe de chefs d'entreprise, CEO4Climate, se mobilise pour l'implémentation d'une politique climatique suisse. Ses engagements sont de parvenir à « zéro émission de CO2 d’ici 2050 » au travers des mesures nationales concrètes dans les secteurs de l’immobilier, du transport, de l’industrie, de l’énergie et de l’agriculture.

Biodiversité

Sur les toits du Siège de la Vaudoise, nous avons accueilli trois ruches en 2016 qui sont gérées par notre apiculteur Audric de Campeau, fondateur de Citizenbees, une entreprise éco-responsable spécialisée en apiculture urbaine. 

Soucieux de la préservation de la biodiversité, nous sommes conscients que le milieu urbain est favorable aux abeilles. En effet, peu de pesticides sont utilisés pour les espaces verts et la diversité florale offre une source de nourriture importante aux abeilles. Ce geste, pourtant simple, nous permet de contribuer à générer un impact positif sur la biodiversité et de sensibiliser nos collaborateurs à cette thématique.

Le miel est récolté lors d'ateliers à l'intention de nos collaborateurs qui bénéficient d'un produit savoureux unique et original.

abeilles

L'art à la Vaudoise

Commission artistique et collection

Dans le cadre de l'art à la Vaudoise, nous accordons une attention particulière à la conservation de notre patrimoine culturel et soutenons des artistes locaux depuis 1955. 

Fidèle à sa vision architecturale, Jean Tschumi a voulu inscrire les arts visuels et les arts décoratifs au cœur du projet de construction de notre Siège à Lausanne. A cette fin, une commission est constituée afin d’organiser un concours ouvert aux artistes suisses. Le concours remporte un succès inattendu avec un dépôt de près de 500 projets. Fin 1956, six artistes sont sélectionnés avec des propositions diverses.

Depuis 2009, la Commission artistique réactive les fondamentaux d’intégration des œuvres d’art initiés par Jean Tschumi et la Direction de l’époque. Elle prolonge ainsi la notion de Gesamtkunstwerk des origines en ouvrant un dialogue entre art et entreprise. Pour ce faire, la Commission sollicite des artistes suisses d’envergure dont le mandat consiste à travailler sur l’image corporate du bâtiment grâce à différentes techniques telles que le dessin, la peinture, la photographie ou la sculpture.

art à la vaudoise
Stéphane Dafflon, PM058, peinture murale, 2011.

Digital Art Talk

En 2020, la Commission artistique de la Vaudoise a souhaité approfondir la thématique du portrait abordée à l'occasion des publications célébrant les 125 ans de la Compagnie.

Pour sa 8e conférence artistique annuelle, la Vaudoise vous propose d'assister à un Digital Art Talk entre le photographe Anoush Abrar et Nathalie Herschdorfer, historienne de la photographie et commissaire d'exposition, introduit par Catherine Othenin-Girard, historienne de l'art et consultante.

Le Siège des Cèdres

Réalisé par l'architecte Jean Tschumi, le Siège de la Vaudoise est inauguré en 1956. Catherine Othenin-Girard, historienne de l'art et consultante de la Commission artistique de la Vaudoise, vous emmène dans une visite virtuelle de l'emblématique bâtiment.