Je loue mon premier appartement

Prendre son propre appartement, c’est être indépendant et apprendre à se débrouiller. 
Alors pour vivre pleinement ce grand moment, la Vaudoise m’accompagne avec quelques conseils…
Louer mon premier appartement
Je trouve mon logement
Rechercher un logement peut s’avérer une véritable épreuve, notamment dans les grandes agglomérations. Aussi, privilégiez avant tout le parcours classique, à savoir les régies immobilières qui vous offriront un vaste panel de biens à louer. Les agences de relocation peuvent ensuite vous simplifier la vie et vous permettre de gagner du temps.
D’autre part, les sites d’annonces spécialisées sont également à consulter. Enfin, ne négligez surtout pas les réseaux sociaux! Il existe de nombreuses pages Facebook sérieuses répertoriant bon nombre d’annonces.
Je pense vraiment à tout
Lors de la visite de votre «futur» appartement, n’oubliez pas de poser la question des charges locatives: sont-elles comprises ou non dans le loyer annoncé? Renseignez-vous aussi sur un élément important: la buanderie. Créneaux horaires, nombre d’utilisateurs et de machines… Cela peut vous éviter bien des déconvenues.
Lorsque vous prenez un bien en location, envisagez aussi l’après. Certains baux de location vous obligent à retrouver par vos propres moyens un repreneur pour votre logement. Facile en agglomération mais loin d’être évident si le prix est plus haut que le marché ou si la situation géographique n’est pas idéale.
Je mets toutes les chances de mon côté
Présentez un dossier de location complet et rangé. Informations demandées: nom, prénom, adresse, date de naissance, nationalité, état civil, logement actuel, profession, employeur, salaire, existence de poursuites, situation de famille, recommandations.
Documents nécessaires: copie de votre pièce d’identité, fiches de salaire des 3 derniers mois, certificat de solvabilité, copie du permis de résidence pour les étrangers.
J’anticipe pour mon budget

1er point essentiel, le rapport entre revenu et loyer. En effet, la très grande majorité des loueurs demandent que votre salaire soit 3 fois supérieur au loyer. Ce calcul devant vous permettre en tant que locataire de pouvoir faire face en cas de difficultés.

2ème élément à prendre en compte et pas des moindres, la caution. En général, les régies immobilières exigent 3 mois. Il faut donc provisionner cette somme dans votre budget.
Attention, si l’on vous demande une caution supérieure à 3 mois, cette pratique est tout simplement illégale. Et si vous avez des difficultés pour financer cette caution, des organismes tiers peuvent garantir votre loyer. Bien entendu ce service est payant.
Je suis attentif à mon contrat de bail

Lisez votre contrat avec beaucoup d’attention. Celui-ci comporte les informations essentielles qui officialisent votre location:

  • les parties contractantes
  • la description de la chose louée
  • la durée
  • le loyer et les charges
  • le montant de la caution.

Et si vous souhaitez par la suite sous-louer votre appartement, cela est uniquement possible avec l’accord du propriétaire. En cas de doute, vous pouvez poser vos questions auprès de l’Association Suisse des locataires (Asloca).
J’emménage tranquille!
Avant toute chose, contrôlez soigneusement l’état de votre nouvel appartement. Pour cela, effectuez un état des lieux clair et précis et faites parvenir, par recommandé, à votre loueur la liste des défauts dans les 15 jours suivant l’emménagement. Maintenant que vous prenez vos marques dans votre nouveau chez vous, il ne vous reste plus que quelques détails à régler: organiser votre raccordement téléphonique et internet; annoncer votre changement d’adresse auprès de votre commune et du service cantonal de la circulation routière.

Ensuite, si vous souhaitez effectuer quelques changements dans votre appartement (les peintures par exemple), vous devez obligatoire le faire avec l’accord de votre propriétaire.
Je fais valoir mes droits
En tant que locataire, vous avez des devoirs mais aussi et surtout des droits. Ainsi, vous pouvez suivant les circonstances demander une baisse de loyer ou en contester une hausse (défauts de l’appartement, travaux non réalisés par le propriétaire…).
En cas de tensions avec votre loueur, adressez-vous à l’autorité de conciliation cantonale compétente sur le sujet.
Parole de conseiller

Pour louer, la Responsabilité Civile n’est pas obligatoire… mais indispensable.

Votre situation évolue?

Nos conseillers vous accompagnent dans vos changements pour vous assurer une couverture sur-mesure.