Je passe le permis de conduire

Vous avez bientôt 18 ans et vous avez évidemment en tête de prendre votre indépendance… enfin surtout de prendre le volant! Nous sommes à vos côtés pour vous guider et vous accompagner sur la longue route du permis. Suivez-nous.
Logement - Constructionet rénovation
Je commence par faire des économies

Il faut le prendre en compte, passer le permis de conduire coûte au minimum près de 1 000 CHF.- Voici un listing rapide des différentes prestations que vous aurez à payer:

  • contrôle de la vue 15 CHF.-
  • cours de premiers secours 200 CHF.-
  • manuel de théorie 30 CHF.-
  • examen théorique 50 CHF.-
  • permis d’élève conducteur 100 CHF.-
  • cours de théorie à la circulation 300 CHF.-
  • leçon de conduite 90 CHF.-
  • examen pratique de conduite 130 CHF.-
  • permis de conduire 50 CHF.-…
Vous l’avez compris, le permis est une excellente idée cadeau pour vos 18 ans! Renseignez-vous auprès du service des automobiles de votre canton, des établissements sérieux proposent aussi des forfaits plus avantageux.
Je suis sérieux à chaque étape

Petit rappel pour ceux qui ne savent pas ou ne se rappelle plus comment se déroule l’obtention du permis de conduire… Avant toute chose, vous devez:

  • suivre un cours de premiers secours dont l’attestation délivrée est valable 6 ans
  • remplir un formulaire de demande auprès du service des automobiles de votre canton
  • obtenir une attestation de contrôle de la vue
  • vous munir d’une photo passeport couleur et de votre pièce d’identité Suisse.
Vous pouvez maintenant vous inscrire à l’épreuve théorique. Pour la préparer, certains sites vous proposent des tests d’entrainement. Alors, vous l’avez eu? Bravo, vous avez réussi l’examen théorique: vous êtes maintenant détenteur d’un permis élève conducteur. En route maintenant pour la suite…
Je prépare l’examen pratique
En tant que détenteur d’un permis d’élève conducteur, vous êtes maintenant autorisé à conduire en présence d’un accompagnateur âgé de 23 ans au moins, qui possède depuis trois ans au moins un permis de conduire n'étant plus à l'essai. Un seul mot d’ordre, profitez-en! Conduisez au maximum pour vous familiariser avec la route et la circulation. Essayez de repérer les bons réflexes de vos amis et surtout évitez de répliquer leurs défauts. Pour cela, prenez régulièrement un cours de conduite auprès d’un professionnel.
Celui-ci saura vous corriger de façon objective et vous donnera les meilleurs conseils en vue de l’examen. Avant de vous inscrire à l’examen pratique, prenez votre temps et allez à votre rythme. Plus vous serez en confiance et meilleures seront les chances de réussite. Le jour J, n’hésitez pas à conduire pendant 1 heure avant votre examen. Cela aura, normalement, pour effet de vous détendre.
Je suis très très prudent
Vous l’avez? Vous êtes vraiment très fort… mais ce n’est que le début. Une fois l’examen pratique réussi, vous recevez un permis de conduire à l’essai dont la période probatoire s’élève à 3 ans. Au cours ce celle-ci, vous devez encore suivre une formation complémentaire en 2 phases pour identifier les situations routières dangereuses et pour renforcer votre sens du trafic, améliorer votre comportement de conduite sobre et solidaire.
Voilà, vous y êtes… vous venez de passer toutes les épreuves avec succès. Encore un dernier conseil, qui sonne comme une évidence, ne consommez ni alcool ni stupéfiants et levez le pied! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne route et surtout soyez prudent.
Je choisis ma première voiture
Maintenant, se pose la question de la voiture… si vous avez les moyens, préférez un modèle neuf équipé des dernières technologies en terme de sécurité et de fiabilité. Mais bon, débuter au volant n’est pas un parcours tranquille, il vous arrivera très certainement des petits accrocs.
Ainsi, une voiture d’occasion sera parfaite pour vous permettre de vous faire la main.
Je sais quoi faire en toute circonstance
Avant toute chose, le véhicule doit être assuré en Responsabilité Civile. Et maintenant que faire en cas d’accident sérieux: gardez votre calme, appréciez la situation, sécurisez les lieux sans vous mettre en danger, appelez les secours et donnez les premiers soins.
En cas de dommage à votre véhicule: ne déplacez pas les véhicules, prenez des photos du sinistre, remplissez un constat à l’amiable d’accident, rédigez-le de façon claire, ne reconnaissez jamais être l’unique fautif, pensez à relevez les noms et adresses des témoins, n’hésitez pas à appeler la Police si leur présence vous semble nécessaire, contactez votre assurance dans les plus brefs délais.
Parole de conseiller

Les jeunes conducteurs sont les plus exposés aux accidents de la route. Il faut anticiper tout incident.

Votre situation évolue?

Nos conseillers vous accompagnent dans vos changements pour vous assurer une couverture sur-mesure.