14/09/2007

Bénéfice semestriel net du groupe en hausse de 70%

Partager sur:

Résumé
Le Groupe Vaudoise Assurances a réalisé un excellent résultat au 1er semestre 2007, avec un bénéfice consolidé après impôts de CHF 38,0 millions, en hausse de CHF 15,5 millions comparé à l'année précédente. Les capitaux propres ont été une fois de plus renforcés. Grâce aux dividendes servis par ses deux sociétés opérationnelles, Vaudoise Assurances Holding SA présente un bénéfice de CHF 11,7 millions.

Bénéfice semestriel net du groupe en hausse de 70%

Lausanne, le 14 septembre 2007Le Groupe Vaudoise Assurances a réalisé un excellent résultat au 1er semestre 2007, avec un bénéfice consolidé après impôts de CHF 38,0 millions, en hausse de CHF 15,5 millions comparé à l'année précédente. Les capitaux propres ont été une fois de plus renforcés. Grâce aux dividendes servis par ses deux sociétés opérationnelles, Vaudoise Assurances Holding SA présente un bénéfice de CHF 11,7 millions.

Rolf Mehr, administrateur délégué et président de la direction générale : «L'amélioration du ratio combiné dans les assurances non vie, la sensible contraction des frais de fonctionnement du Groupe et l'amélioration du résultat des placements sont autant de motifs de satisfaction.»

Excellentes performances en non-vie  

En dépit d'une très forte pression sur les prix dans le secteur non-vie, le Groupe maintient une politique rigoureuse en matière de nouvelles souscriptions et de tarification. «La qualité prime sur la quantité. Nous tablons sur l'excellence des prestations et sur un rapport de haut niveau avec notre clientèle. La politique du low cost n'est pas viable à terme», commente Rolf Mehr.  Ce qui n'a pas empêché le Groupe de voir ses primes acquises progresser de 1,9%, à CHF 328,9 millions. Les autres composantes du compte de résultat non-vie ont aussi évolué positivement. Ainsi, la part des primes absorbée par le coût des sinistres s'établit à 69,0% contre 70,0% un an plus tôt. L'optimisation des structures administratives et de vente s'est poursuivie, débouchant sur une réjouissante amélioration du ratio frais d'administration et d'acquisition sur primes acquises  (28,6% contre 30,5% à fin juin 2006). Par conséquent, le ratio combiné net s'améliore lui aussi pour passer de 100,6% à 97,6%. Grâce aussi à un apport plus substantiel du résultat financier, le résultat technique de l'assurance non-vie bondit de 87,2% pour s'établir à CHF 30,0 millions.

Fléchissement  des affaires en vie  

Sur le marché domestique, les primes s'inscrivent à CHF 69,1 millions (­– 5%). Les affaires réalisées à l'étranger par la filiale Valorlife se sont contractées de 15,9% pour atteindre CHF 333,5 millions. Cette évolution, qui intervient après plusieurs exercices de progression constante, a pour origine le fléchissement des affaires à primes uniques. Malgré une attribution du résultat financier de CHF 38,3 millions supérieure à celle d'une année auparavant, le résultat technique de l'assurance vie s'établit à CHF 19,1 millions (2006: CHF 23,8 millions).                                                                                    

Résultat sur placements en hausse de 28,5%

Le résultat des placements progresse de 28,5% par rapport à juin 2006 et atteint CHF 180,3 millions. Cela tient pour l'essentiel aux plus-values nettes de cours enregistrées sur les placements liés à des contrats d'assurance vie, établis au profit et au risque des souscripteurs. Après attribution au compte technique d'assurance de CHF 183,7 millions (2006: CHF 135,6 millions), le résultat du compte financier s'établit à CHF 0,8 millions contre CHF 4,2 millions un an plus tôt. L'écart provient de l'évolution à la baisse de la marge d'intérêt ainsi que de l'augmentation progressive de la quote-part en actions et des placements alternatifs, qui ne permet pas de générer immédiatement de la performance.

Assise financière solide

Le bilan s'élève à CHF 8,5 milliards, soit 5,4% de plus qu'au 31 décembre 2006. Il est fortement influencé par l'évolution des placements effectués par la filiale Valorlife (Liechtenstein) pour le compte et au risque de souscripteurs d'assurances vie. Les capitaux propres augmentent de 10,9% à CHF 491,5 millions. La marge de solvabilité de Vaudoise Générale et de Vaudoise Vie demeure à un niveau confortable de respectivement 163% et 209%.

Vaudoise Assurances Holding  SA en très bonne forme

Vaudoise Assurances Holding SA présente un bénéfice en hausse de près de 10%, à CHF 11,7 millions. Vaudoise Générale a distribué un dividende de CHF 10  millions, soit 1 million de plus qu'une année auparavant. Vaudoise Vie a versé un dividende stable à CHF 3 millions. Le ratio de fonds propres de Vaudoise Assurances Holding s'élève à 73,1%.

Perspectives

Les résultats de très bonne tenue du 1er semestre permettent d'envisager le second semestre avec confiance. Les dégâts dus aux violentes intempéries de juillet et août derniers auront un impact, partiellement limité par les couvertures de réassurance. Sous réserve de l'évolution des marchés financiers et de la sinistralité, le Groupe devrait présenter un résultat 2007 de bon niveau.

Votre interlocuteur

M. Bernard Grobéty, directeur général adjoint

Tél. dir. 021 618 82 22, bgrobety@vaudoise.ch

Le groupe Vaudoise Assurances

La Vaudoise Assurances est la seule compagnie d’assurances indépendante romande. Elle fait partie des dix plus importants assureurs privés du marché suisse. Fondée en 1895, elle dispose de compétences reconnues dans tous les domaines de l'assurance et de la prévoyance. La clientèle trouve auprès des agences un service de proximité tant en matière de conseil que de règlement des sinistres.

Cautionary statement regarding forward-looking information

This publication contains specific forward-looking statements, e.g. statements including terms like “believe”, “assume”, “expect” or similar expressions. Such forward-looking statements are subject to known and unknown risks, uncertainties and other factors which may result in a substantial divergence between the actual results, financial situation, development or performance of the company and those explicitly or implicitly presumed in these statements. Against the background of these uncertainties readers should not place undue reliance on forward-looking statements. The company assumes no responsibility to update forward-looking statements or to adapt them to future events or developments.