13/09/2017

Groupe Vaudoise Assurances : très bon résultat semestriel

Téléchargez l'article (PDF) Ou

Partager sur:

Résumé
Bénéfice consolidé net à CHF 57,9 millions. Croissance des primes émises dans les affaires de patrimoine de 1,7% à CHF 426 millions. Conformément à la stratégie, recul des primes émises dans les affaires assurances de personnes non-vie de 1,5% à CHF 271 millions. Amélioration du ratio combiné de 3,1 points à 96,8%. Recul conforme à la stratégie des primes émises vie de 6,2% à CHF 39,0 millions. Renforcement dans l'assurance vie de la provision pour garantie de taux de CHF 11,6 millions. Bon résultat des placements avec un rendement non annualisé de 1,4%. Fonds propres en hausse de 0,9% à CHF 1'657,8 millions et rendement annualisé de 7,0%

Communiqué de presse

Groupe Vaudoise Assurances : très bon résultat semestriel

  • Bénéfice consolidé net à CHF 57,9 millions
  • Croissance des primes émises dans les affaires de patrimoine de 1,7% à CHF 426 millions
  • Conformément à la stratégie, recul des primes émises dans les affaires assurances de personnes non-vie de 1,5% à CHF 271 millions
  • Amélioration du ratio combiné de 3,1 points à 96,8%
  • Recul conforme à la stratégie des primes émises vie de 6,2% à CHF 39,0 millions
  • Renforcement dans l'assurance vie de la provision pour garantie de taux de CHF 11,6 millions
  • Bon résultat des placements avec un rendement non annualisé de 1,4%
  • Fonds propres en hausse de 0,9% à CHF 1'657,8 millions et rendement annualisé de 7,0%

Lausanne, le 13 septembre 2017 – Au 30 juin 2017, le Groupe Vaudoise Assurances réalise un bénéfice net consolidé de CHF 57,9 millions contre CHF 60,2 millions au premier semestre 2016. L'encaissement des affaires non-vie progresse de 0,6%. Cette croissance mesurée s'explique par une politique d'acceptation sélective dans les branches d'assurances de personnes visant à une réduction du taux de sinistralité de cette branche. Les primes dans les affaires vie individuelle sont quant à elles en repli de 6,2% par rapport au 30 juin 2016. Cette branche souffre toujours des taux d'intérêt très bas.

"Le résultat de ce premier semestre reste solide dans un environnement qui se complexifie pour le marché de l'assurance en Suisse. La progression mesurée de primes et le retour à une sinistralité maîtrisée correspondent à la volonté du Groupe de privilégier une croissance rentable. Le rendement de nos placements est conforme à nos attentes dans le contexte actuel et par rapport à notre stratégie d'investissement " déclare Philippe Hebeisen, directeur général.

Croissance dans les affaires non-vie

Dans le secteur de l’assurance non-vie, les primes émises nettes progressent de 0,6% au terme de ce premier semestre. Elles croissent notamment de 4,3% en Suisse alémanique. La branche Véhicules à moteur, qui constitue la branche la plus importante du portefeuille de la Vaudoise, est en hausse de 2,6%. Dans un marché très concurrentiel, la croissance des autres branches de patrimoine se maintient au niveau de l'an dernier.

Les assurances de personnes non-vie sont en recul de 1,5%. Cette inflexion correspond à la volonté du Groupe de retrouver une croissance rentable dans toutes les branches d'assurance.

La charge de sinistres se situe à CHF 295,7 millions contre CHF 312,8 millions au 30 juin 2016. Hors dotation aux provisions de fluctuation, la sinistralité de la branche Véhicules à moteur recule par rapport à l’année précédente ; elle est en légère augmentation dans les assurances Choses et plus marquée en RC. Quant à la sinistralité des branches d’assurances de personnes, elle diminue mais reste encore élevée en Perte de gain maladie. Ainsi, le ratio combiné (rapport sinistres et frais sur primes) est en baisse de 3,1 points, à 96,8% contre 99,9% un an auparavant.

Assurances vie en retrait

Dans un contexte économique difficile sur le marché des capitaux et des taux d’intérêt extrêmement bas, l’encaissement de Vaudoise Vie régresse de 6,2% à CHF 39,0 millions. Le maintien des taux d’intérêt à un très faible niveau historique amène la Compagnie à poursuivre sa retenue dans l’offre en assurances à primes uniques traditionnelles. Elle commercialise en revanche depuis le 1er septembre une tranche TrendValor de CHF 12 millions basée sur un indice.

L’encaissement des primes périodiques est en légère hausse. Le produit RythmoInvest, lié à des fonds de placement, connaît une croissance conforme à la planification.

Sur la base du résultat des placements, la Compagnie a profité pour renforcer la provision pour garantie de taux de CHF 11,6 millions.

Bon résultat des placements dans un environnement exigeant

Dans un environnement économique très exigeant, le Groupe a conservé, en 2017, sa politique d’allocation d’actifs principalement axée sur les revenus fixes et l’immobilier. La Vaudoise a maintenu son allocation en actions tout en la sécurisant contre une baisse importante des marchés. De même, le niveau de protection sur les devises reste élevé. Le niveau de couverture a même été relevé dans les portefeuilles durant la période de l’entre deux tours de l’élection présidentielle française. Lors des six premiers mois de l’exercice 2017, le volume de nos placements a augmenté de CHF 36,6 millions à CHF 7'339,3 millions. Le rendement de nos placements non annualisé, selon notre compte de résultat, s’élève à 1,4% en 2017 contre 1,9% au 1er semestre 2016. Ce recul provient essentiellement de l’effet des différences et des protections de change comptabilisées dans le compte de profits et pertes et l'effet particulier des comptabilisations des protections sur actions qui avait amélioré le résultat semestriel 2016.

En valeur de marché, la performance des placements est en baisse à 1,0% sur ce premier semestre 2017 contre 3,7% une année auparavant. Cette évolution s’explique principalement par la tendance haussière qui s’est opérée sur les principales courbes de taux d’intérêt.

Solidité financière : fonds propres supérieurs à CHF 1,6 milliard

Les fonds propres du Groupe s'élèvent à la fin du premier semestre 2017 à CHF 1'657,8 millions, en hausse de 0,9% par rapport à fin 2016. La Compagnie reste ainsi très bien capitalisée.

Perspectives 2017

Le résultat de ce premier semestre constitue une bonne base pour entamer la seconde partie de l’année. Le résultat technique d’assurances, hors produits financiers, devrait se situer à un bon niveau. Le Groupe maintient également ses prévisions de croissance dans les assurances non-vie pour 2017 et devrait atteindre ses objectifs de commercialisation sur le produit RythmoInvest.

Sur la base des informations de ce premier semestre et sauf évolution adverse des marchés financiers et de la sinistralité, nous estimons que le résultat du Groupe devrait se maintenir à un bon niveau. Il devrait toutefois être inférieur à celui de l’an dernier.

Pour plus d'informations

Ce communiqué et le rapport semestriel 2017 sont disponibles sur le site Internet de la Vaudoise Assurances.

Communiqué de presse :

http://www.vaudoise.ch/fr/notre-groupe/news-et-media/communiques-de-presse.html

Rapport semestriel 2017 :

http://www.vaudoise.ch/fr/notre-groupe/vaudoise-assurances/rapports-annuels-et-semestriels.html

Renseignements

M. Jean-Daniel Laffely, directeur général adjoint, CFO (tél. direct 021 618 85 02) est à disposition pour tout renseignement complémentaire.

Chiffres clés consolidés

(non audités)

(en millions de CHF)

Compte de profits et pertes

30.06.2017

30.06.2016

Primes émises nettes

- Vaudoise Générale

673,3

669,1

- Vaudoise Vie

39,0

41,6

Primes émises nettes d'assurances non-vie et vie

712,3

710,7

Frais généraux

131,3

126,3

Bénéfice de l'exercice

57,9

60,2

Ratio combiné non-vie

96,8%

99,9%

Rendement des placements au compte de profits et pertes (non annualisé)

1,4%

1,9%

Bilan

30.06.2017

31.12.2016

Provisions techniques

5'714,0

5'471,0

Placements

7'339,3

7'303,7

Capitaux propres (avant répartition du bénéfice)

1'657,8

1'642,9

Rendement des capitaux propres (annualisé)

7,0%

7,9%