03/09/2020

Le Groupe Vaudoise Assurances réalise un résultat semestriel solide malgré les effets du coronavirus

Téléchargez l'article (PDF) Ou

Partager sur:

Résumé
Chiffre d'affaires en progression de 2,0 % à CHF 821,9 millions, dont une croissance des primes émises nettes dans les affaires non-vie de 2,5 %Bénéfice consolidé net à CHF 60,9 millions, en baisse de 18,6 %Maintien d'un solide ratio combiné à 93,0 %Résultat des placements résilient face aux turbulences sur les marchés financiers avec un rendement non annualisé de 1,2 %Fonds propres en légère baisse à près de CHF 2,0 milliards Lausanne, le 3 septembre 2020 – Au 30 juin 2020, le bénéfice net du Groupe Vaudoise Assurances a reculé de CHF 13,9 millions pour s'établir à CHF 60,9 millions (-18,6 %), essentiellement en raison des turbulences sur les marchés financiers. La charge de sinistres demeure stable par rapport à l'année précédente. Le chiffre d'affaires affiche une évolution réjouissante de 2,0 % par rapport au premier semestre 2019 pour s'inscrire à CHF 821,9 millions. Dans les affaires d'assurances, la progression des affaires non-vie s'établit à 3,7 % en Suisse alémanique et à 2,5 % pour l'ensemble du pays. Les primes dans les affaires vie individuelle reculent de CHF 1,4 million par rapport au 30 juin 2019.

Le Groupe Vaudoise Assurances réalise un résultat semestriel solide malgré les effets du coronavirus

  • Chiffre d'affaires en progression de 2,0 % à CHF 821,9 millions, dont une croissance des primes émises nettes dans les affaires non-vie de 2,5 %
  • Bénéfice consolidé net à CHF 60,9 millions, en baisse de 18,6 %
  • Maintien d'un solide ratio combiné à 93,0 %
  • Résultat des placements résilient face aux turbulences sur les marchés financiers avec un rendement non annualisé de 1,2 %
  • Fonds propres en légère baisse à près de CHF 2,0 milliards

Lausanne, le 3 septembre 2020 Au 30 juin 2020, le bénéfice net du Groupe Vaudoise Assurances a reculé de CHF 13,9 millions pour s'établir à CHF 60,9 millions (-18,6 %), essentiellement en raison des turbulences sur les marchés financiers. La charge de sinistres demeure stable par rapport à l'année précédente. Le chiffre d'affaires affiche une évolution réjouissante de 2,0 % par rapport au premier semestre 2019 pour s'inscrire à CHF 821,9 millions. Dans les affaires d'assurances, la progression des affaires non-vie s'établit à 3,7 % en Suisse alémanique et à 2,5 % pour l'ensemble du pays. Les primes dans les affaires vie individuelle reculent de CHF 1,4 million par rapport au 30 juin 2019.

« Dans ce contexte empreint d'incertitudes, le solide résultat semestriel du Groupe Vaudoise confirme la pertinence et l'efficacité de notre stratégie mutualiste. Le haut niveau d'engagement de nos collaborateurs, la solidité de notre portefeuille et la robustesse de notre bilan nous permettent également de traverser cette période difficile avec confiance. Notre politique de redistribution à nos assurés et l'excellente qualité de nos services sont particulièrement appréciées de nos clients, ce qui nous a valu d'être élus n°1 de la satisfaction clients par Comparis et bonus.ch. En ligne avec notre identité mutualiste, nous avons également fait preuve de solidarité durant le confinement envers nos locataires commerciaux et au travers de notre participation à la plateforme DireQt de Qoqa. Dans un environnement qui se complexifie pour le marché de l'assurance en Suisse, la qualité constante de nos résultats depuis plusieurs années nous permet en outre de mener à bien nos engagements en termes de transformation digitale et de développement du Groupe. », commente Jean-Daniel Laffely, CEO.

Croissance dans les affaires non-vie

Dans le domaine des assurances non-vie, les primes émises nettes progressent de 2,5 % au terme de ce premier semestre. Les primes émises ont notamment enregistré une hausse importante de 3,7 % en Suisse alémanique. Les assurances Véhicules à moteur, qui représentent la branche la plus importante du portefeuille de la Vaudoise, sont en hausse de 1,2 %. Malgré un marché très concurrentiel, la croissance des autres branches de patrimoine est positive. Cela est particulièrement le cas pour le produit Incendie et autres dommages qui enregistre une hausse de 3,6 %.

Les primes des assurances de personnes non-vie sont en hausse de 2,5 %. Cette progression s'explique tant par l'assainissement de contrats que par la conclusion d'affaires nouvelles. Le Groupe maintient sa volonté de bénéficier d'une croissance rentable dans toutes les branches d'assurances.

La sinistralité des branches d'assurances Responsabilité civile et Véhicules à moteur diminue, alors que celle des branches Maladie, Choses et Assistance augmente par rapport à l’année précédente. L'indemnisation réalisée sur les couvertures épidémies et la hausse des coûts en perte de gains maladie liée au coronavirus ont été en partie compensées par quelques effets plus favorables dans d'autres branches ainsi que par des dégagements de provisions sur années antérieures. Ainsi, le ratio combiné (rapport sinistres et frais sur primes) se situe à 93,0 % contre 93,5 % une année auparavant. Cette amélioration s'explique essentiellement par les adaptations apportées à notre programme de réassurance.

Assurances vie en recul

En raison de la persistance d'un contexte économique difficile sur le marché des capitaux et du bas niveau des taux d’intérêt, l’encaissement de Vaudoise Vie est en légère baisse, à CHF 36,6 millions contre CHF 38,0 millions un an auparavant. Concernant les primes périodiques, seul un quart du volume annuel en moyenne est enregistré sur le premier semestre.

Malgré des résultats financiers bien inférieurs aux années précédentes, la Compagnie en a profité pour renforcer la provision pour garantie de taux de CHF 20,0 millions.

Résultat des placements satisfaisant dans un environnement complexe

Dans un environnement économique complexe, accentué par une crise sanitaire sans précédent, le Groupe a maintenu sa politique d’allocation d’actifs principalement axée sur les revenus fixes et l'immobilier. La Vaudoise a diminué entre la fin du mois de janvier et le début du mois de février son allocation en obligations d'entreprise pour la réaugmenter progressivement au cours des mois d'avril et de mai. A noter que les programmes de protection sur les changes et les actions ont rempli pleinement leur fonction. Nous avons également profité des décisions tactiques prises durant les premières semaines de crise sur les couvertures.

Lors des six premiers mois de l’exercice 2020, le volume de nos placements a diminué de CHF 19,4 millions, à CHF 7,4 milliards. Le rendement de nos placements non annualisé, selon notre compte de résultat, s’élève à 1,2 % en 2020, inférieur de 0,4 point à celui du premier semestre 2019.

En valeur de marché, la performance des placements est en baisse à -0,2 % sur ce premier semestre 2020, alors qu'elle était positive de 4,6 % une année auparavant. Cette évolution s’explique principalement par l'extrême volatilité des marchés boursiers et l'évolution des monnaies étrangères durant le premier trimestre 2020.

Solidité financière : fonds propres à près de CHF 2 milliards

Les fonds propres du Groupe s'élèvent à la fin du premier semestre 2020 à près de CHF 2,0 milliards, en baisse de 3,0 % (CHF 61 millions) par rapport à fin 2019, dont CHF 50 millions proviennent du versement des dividendes et de la redistribution des excédents à nos assurés conformément à notre politique mutualiste. La Compagnie demeure toutefois très bien capitalisée.

Le taux SST reste très solide à 271 % au 30 juin 2020.

Transformation digitale : Guidewire choisi comme nouveau progiciel de gestion (ERP)

Le processus de transformation digitale en cours à la Vaudoise a franchi une étape importante en optant pour le nouveau progiciel de gestion intégrée Guidewire, leader du marché dans le secteur des assurances non-vie qui associe les logiciels et tous les cycles de vie de ces assurances, les services et un écosystème de solutions partenaires. Le programme d'implémentation a démarré le 1er septembre 2020 et une première mise sur le marché pour des produits destinés à la clientèle privée est prévue en 2022.

Perspectives 2020

Le résultat de ce premier semestre constitue une base solide pour entamer la seconde partie de l’année malgré les incertitudes actuelles liées à la situation sanitaire et économique. Le résultat technique d’assurances, hors produits financiers, devrait se situer à un bon niveau. Le Groupe maintient également ses prévisions de croissance supérieure à 1 % dans les assurances non-vie pour 2020. Il devrait également atteindre ses objectifs de commercialisation concernant les produits vie avec un chiffre d'affaires qui devrait être bien supérieur à celui de l'exercice précédent.

Pour plus d'informations

Ce communiqué et le rapport semestriel 2020 sont disponibles sur le site internet de la Vaudoise Assurances.

Communiqué de presse :

http://www.vaudoise.ch/fr/notre-groupe/news-et-media/communiques-de-presse.html

Rapport semestriel 2020 :

http://www.vaudoise.ch/fr/notre-groupe/vaudoise-assurances/rapports-annuels-et-semestriels.html

Renseignements

M. Christoph Borgmann, CFO, est à disposition pour tout renseignement complémentaire par téléphone au 021 618 83 91 ou par email à l'adresse investor@vaudoise.ch.

Chiffres clés consolidés

(non audités)

(en millions de CHF)

Compte de profits et pertes

30.06.2020

30.06.2019

Chiffre d'affaires

821,9

805,7

Primes émises nettes

- Vaudoise Générale

747,6

729,1

- Vaudoise Vie

36,6

38,0

Primes émises nettes d'assurances non-vie et vie

784,2

767,1

Frais généraux

140,9

131,9

Bénéfice de la période

60,9

74,8

Ratio combiné non-vie

93,0 %

93,5 %

Rendement des placements au compte de profits et pertes (non annualisé)

1,2 %

1,6 %

Bilan

30.06.2020

31.12.2019

Provisions techniques

5'666,6

5'481,6

Placements

7'382,7

7'689,4

Capitaux propres (avant répartition du bénéfice)

1'950,9

2'011,0

Rendement des capitaux propres (annualisé)

6,2 %

7,1 %